RSS
RSS



 :: ∆ Mur Sina :: Ville souterraine Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quand le passé et l'avenir s'entrecroisent •• Daraen & Levi

avatar
Missives : 426
Soldat depuis le : 03/04/2017
Vieillesse : 24
Localisation : Loin des gens bruyants
Voir le profil de l'utilisateur




Levi Ackerman
Bataillon d'Exploration •• Caporal-Chef
Mar 23 Mai - 10:31
Quand le passé et l'avenir s'entrecroisentWhen I run through the deep dark forest long
After this begun
Where the sun would set
The trees were dead
And the rivers were none
And I hope for a trace
To lead me back home from this place
But there was no sound there was only me, and my disgrace
( First Aid Kit → Wolf )
En y repensant bien, qu’est-ce que t’évoque Sina ? C’est là où se trouvent tous ces putains de bourgeois qui ne pensent qu’à bouffer et dormir, sans se dire qu’à Rose ou Maria, c’est la grosse merde. L’affaire avec la Brigade est partiellement réglée, tu es finalement parti avant de faire un blessé. Ce qui allait réellement arriver si tu étais resté avec ce type, Joshka. Bah… Ce n’était pas un mauvais bougre pour autant, mais tu ne pouvais t’empêcher d’exécrer tout de même les licornes. Pire, tu les emmerdes royalement. Toujours amicalement voyons. En marchant dans les rues de Stohess, tu te dis qu’il fallait que tu retrouves les sales gosses qui t’accompagnaient. Tu poussas un soupir. Est-ce qu’ils avaient fait ce que tu avais demandé, soit le fait de pas jouer aux cons avec la Brigade, voire même la population orgueilleuse et imbue d’elle-même. Voilà pourquoi t’aimait pas trop les gosses, toujours les surveiller et rattraper leurs conneries si jamais ils en faisaient.

Qu’est-ce que t’évoque Sina ? Un souvenir, très lointain, enfouit au plus profond de toi, qui fait parti de toi mais que tu préfères oublier. C’est bien évidemment de la ville souterraine dont tu venais. Tu t’immobilisas un instant, baissant les yeux vers le sol. C’est vrai… C’est là que tout à commencé… Tu crispas les poings un instant, restant silencieux, comme si tu te battais avec quelque chose d’invisible. Tch. Quelle merde. Tu ne pourras jamais te débarrasser de tes démons, il faudra que tu fasses avec jusqu’à ce que tu crèves, tout simplement. Néanmoins, tu avais cette envie de retourner dans ces lieux, pour voir cette ville d’un autre œil que celui d’un délinquant qui pille et vole pour survivre, pour donner aux plus pauvres.

Tu cherchas des heures après l’entrée des souterrains, c’était l’une des choses que tu ne te rappelais plus spécialement, même si tu savais que c’était sous Sina que cette ville s’étendait… Les pauvres sous les riches… Comme quoi l’injustice a toujours été, jusqu’à l’emplacement de cette ville, une ironie morbide. Puis enfin tu trouvas. Ce que tu trouvas, c’est également deux personnes. Une que tu connaissais pas mal, l’autre que tu avais sûrement vu une fois ou deux, et encore. Tu jetas un regard noir à celui du Bataillon, le tristement célèbre Eren. Qu’est-ce qu’il foutait dans les souterrains ce sale morveux encore ? Tu ne dis rien, tes yeux parlent pour toi, signifiant bien entendu qu’il allait douiller dans un avenir proche, mais celui qui t’importait le plus, c’est l’autre sale morveux. Eren n’était pas du genre à s’aventurer aussi loin sans être entraîner par quelqu’un, alors tu te doutais quelque part que c’était la faute à ce jeune blond tout ça. Une fois que l’autre gamin s’est éloigné, tu t’approchas du blond pour lui attraper l’épaule avec un regard qui n’annonçait rien de bon.


« Alors ça t’amuse d’aller explorer les souterrains ? Eh bien on va y retourner, comme ça tu verras l’ampleur de ta connerie une fois que tu seras dos au mur. »

Il n’avait absolument pas le choix, tu n’avais même pas envie d’entendre ses explications. Tu en avais tellement chié pour sortir de ces putains de souterrains, tu en avais tellement bavé pour survivre dans ces putains de souterrains… Tu ne pouvais pas concevoir qu’on pouvait y aller juste pour explorer. Tant de gens voudraient sortir mais n’ont pas l’argent pour se faire. Tu étais un peu contrarié, parce que tu comparais cette légèreté d’esprit avec les conditions de vie déplorables des habitants de la ville souterraine, et ça t’agaçait. Ca t’énervait plus que tu ne voulais le croire. Alors en entraînant le gamin avec toi, passant à côté des gens qui s’occupaient des entrées et des sorties. Eux aussi avaient compris qu’il ne valait mieux pas t’ennuyer ou t’arrêter. L’argent, tu l’avais. Envoyer chier la Brigades, tu savais le faire aussi. Alors qu’ils ne viennent pas te dire ce que tu savais déjà.

« Tu te rends seulement compte que si la Brigade t’attrape, c’est fini pour toi merdeux ? Ici ils sont peut-être nuls et surtout très cons, ils sont tenaces et ne te laisseront jamais tranquille. »

Ton expérience te faisait parler. Depuis combien de temps tu n’étais pas revenu ici ? Ces escaliers… Cette atmosphère de plus en plus étouffante à mesure que lui et toi vous vous enfonciez dans les souterrains… Rien n’avait changé. C’est comme si tu l’avais quitté hier tant les souvenirs te revenaient en pleine gueule. Tu gardas le silence un instant en avançant pour t’enfoncer plus profondément sous la terre, toujours avec le gamin. Puis tu tournas un œil vers lui.

« Je vais te montrer ce que c’est les souterrains, et je t’assure que tu ne remettras jamais les pieds ici. »

Tu voulais lui faire voir la réalité, ce qu’il se passait sous Sina, toute l’injustice accumulée dans ces lieux sans que personne ne puisse faire quoique ce soit, car seuls ceux qui vivent ici, où ont vécu ici, qui peuvent prétendre de telles choses. Beaucoup de ces gens ne verraient jamais la lumière du soleil, le bleu du ciel, l’air frais de l’hiver, la chaleur de l’été… Ils ne connaissent que la lumière artificielle, la chaleur étouffante d’un environnement clos, le manque de soin, le manque de nourriture, le manque de tout. Et tout le monde s’en fout, c’est la Brigade qui gère cet endroit, eux sont pourris jusqu’à la moelle, tu en est totalement convaincu. Tu regardas autour de toi en silence. Vous étiez au niveau le plus élevé des souterrains, celui qui se trouve le moins loin de la surface. Le pire n’est pas ici, le pire est à venir, mais tu laissais d’abord le gamin bien s’imprégner de cet environnement.

« Regarde bien ici, c’est le moins pire des souterrains parce que nous sommes presque à la surface. Regarde bien, tu t’imagines sans doute que cette pauvreté est partout pareille dans ce lieu… Alors tu vas vite être surpris gamin. »

Tu attendis un moment, le temps qu’il te dise qu’il était prêt à descendre, et même s’il n’était pas prêt, tu le mettrais devant le fait accompli. Jamais tu n’avais fait ça, jamais tu n’avais remis les pieds depuis que tu en étais sorti… Depuis ta rencontre avec Erwin à vrai dire. Tu avais cette impression que cela remonte à très loin, mais en même temps cela te semble tout proche. Le désavantage de ce lieu, c’est que ça va te rappeler trop de choses douloureuses. Putain. Cette épreuve serait certainement plus difficile que tu ne l’avais imaginé.
© 2981 12289 0

______________________________
J'vous réponds en DarkSlateBlue ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bright Shadow Rebirth :: ∆ Mur Sina :: Ville souterraine-
Sauter vers: