RSS
RSS


Le groupe du BATAILLON et des SHIFTERS sont fermés pour les OCs, merci de privilégier un autre groupe !
Encore beaucoup de personnages du manga libres !
Pleins de prédéfinis attendent d'être adoptés, n'hésitez pas. ♥
A partir de maintenant, tout personnage métisse se verra refusé pour garder une certaine logique avec la "rareté" de ces personnes, exactement comme les asiatiques. Merci de votre compréhension !

 :: ∆ Mur Rose :: Forêts :: Ancien QG du Bataillon Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Toi aussi tu viens vol- Emprunter de la nourriture? [PV : Taharka]

avatar
Missives : 31
Soldat depuis le : 24/05/2017
Vieillesse : 19
Voir le profil de l'utilisateur




Sasha Braus
Bataillon d'Exploration •• Soldate
Jeu 8 Juin - 16:43
▲▼ Toi aussi tu viens vol- Emprunter de la nourriture?L'heure du dîner. Tu étais là, assis sur le petit banc et le front posée sur la table. En face de toi ton assiette qui était malheureusement déjà vide. Pourquoi? Tout simplement parce que tu avais encore une fois tout dévoré en à peine deux minutes un repas que d'autres mettent un bon moment à manger. Tu n'y pouvais rien, c'était plus fort que toi. Et puis à ton goût la portion du jour était un peu trop petite. Ton assiette n'avait pas été assez remplie d'après toi et bien sûr tu avais encore faim. Ton ventre criait encore famine. Il fallait que tu fasses quelques choses. Pauvre ventre qui demandait seulement d'être nourri. Qui serait assez cruel pour te laisser dans cette situation? Oui bon, à part tout le monde mais tu allais quand même tenter le coup.

Ainsi tu t'étais rapidement redressée et avait commencé à demander gentiment à ceux à ta table si par le plus pur des hasards, ils allaient finir leurs assiettes et si par un autre hasard ils ne pouvaient t'en donner un petit bout. Tu leur avais fait ton plus beau sourire mais pour ton plus grand malheur leur réponse avait été non. Bon... Tu serais bien allée demandé à une autre table mais tu ne les connaissais pas vraiment alors tu n'osais pas déranger, surtout qu'ils avaient l'air de bien rire ensemble. Avec les temps qui courent, se serait dommage de gâcher leur joie en piquant un bout de leurs assiettes. Enfin, ce n'est pas comme si tu étais à court d'idée. Quand ça concernait la nourriture tu étais toujours pleine de ressources! Deuxième idée, aller demander simplement aux cuisinés s'ils pouvaient te redonner une portion malheureusement la réponse fut encore négative. Et pourtant tu avais presque supplié en sautillant sur toi-même ton assiette vide en main avec un beau "s'ils vous plaîîîît" digne d'une enfant. Mais loupé. Aller Sasha, tu ne devais pas te décourager pour si peu, surtout que tu avais une dernière idée en tête pour atteindre ton but. D'accord, c'était loin d'être l'idée la plus brillante que tu aurais pu avoir dans la journée mais c'était une idée tout de même, et tu comptais bien la mettre à exécution.

Tu étais donc retournée à ta table, t’asseyant comme si de rien n'était et avait attendu seulement cinq petites minutes avant de te relever et de filer vers la sortie, prétextant que tu avais besoin d'aller aux toilettes, le tout dit avec un petit rire nerveux et sortir très rapidement de la salle. Ta nouvelle mission? S'introduire dans la cuisine sans te faire prendre! Ce n'était pas la première fois et sûrement pas la dernière que tu allais faire ça. Parfois ça fonctionnait et d'autres fois tu te faisais prendre et gentiment punir, obligée de rester assise sur une chaise pendant des heures sans rien faire. Ce que tu pouvais détester ça... Enfin, l'appel de ton ventre était bien plus important que ça et donc tu étais partie en direction de cette magnifique pièce nommée cuisine.

Telle une chasseuse traquant sa proie, tu avançais à pas de loup dans les couloirs en direction de la cuisine. Tu avais eu la chance de ne croiser personne pour le moment. Tu y étais presque! D'un coup, tu étais toute de suite plus confiante, étant certaine que tu allais y arriver, au point de t'amuser un peu. Tu avançais dans le couloir comme une ninja, à reculons et donc bien sûr sans regarder où tu allais. Tu avais vérifié avant, il n'y avait personne, quelle était la probabilité que tu croises quelqu'un pile à ce mo- Et baaam. Tu venais de percuter quelqu'un. Voilà ce qui arrive quand on ne regarde pas où on va.

Tu t'étais figée sur place. Tu avais bien trop peur que ce soit un de tes camarades qui t'est pris la main dans le sac ou pire, un des gradés! Tu ne bougeais plus, ne t'étais même pas retournée. Avec un peu de chance cette technique allait te rendre invisible. Quoi? On a plus le droit de rêver?
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Missives : 142
Soldat depuis le : 18/04/2017
Vieillesse : 22
Localisation : En train de se saouler dans un coin
Voir le profil de l'utilisateur




Taharka
Civil
Sam 10 Juin - 16:30

ft. Taharka

ft. Sasha Braus

「 Toi aussi tu viens vol- Emprunter de la nourriture? 」

Fini le poteau, enfin libre ! Quoique, tout est relatif, Taharka restait prisonnier du Bataillon et il était encore sous tutelle d’Hanji, une femme disons … étrange. Elle hurlait de joie à chaque fois qu’elle voyait Seze, ce qui effrayait le Titan déjà très craintif. Le soir arrivait et l’heure du repas aussi. Taharka se contenta de suivre le mouvement en direction du réfectoire. C’était son premier repas au sein du réfectoire de l’armée. Peut-être que le repas serait de meilleure qualité que ce qu’il avait eu à manger pendant les jours où il était attaché au poteau.

Taharka avait refusé de porter l’uniforme du Bataillon et avait remis ses vêtements qu’on lui avait rendu. Il portait un kimono et un pantalon décorés d’ongulés, de dragons et d’êtres aux visages grimaçants tels des démons. C’était pas l’uniforme des soldats, mais c’était toujours mieux que de cramer en pagne au soleil. L’homme devait trouver le réfectoire. Comme au sein d’une tribu, les soldats mangeaient tous ensembles. Cela contribuait à renforcer les liens au sein d’un clan, ce qui était essentiel pour survivre au sein d’un territoire hostile. C’est sûr que si on y allait tête baissée sans rien savoir comme un enfant en bas-âge, c’était la mort assuré, mais si on prenait son temps, on apprenait à comprendre, le territoire des Titans se montrait généreux.

A force de rester attaché à son poteau, Taharka avait eu le temps d’inspecter la forêt qui entourait le QG. Elle semblait bien vide par rapport à celles que parcourait sa tribu. Il y avait bien quelques passereaux, mais pas un seul animal plus gros qu’un chevreuil. Les bisons, tarpans, cerfs, sangliers loups, ours tous étaient absents. Taharka avait pu voir une fois un renard cherchant à se nourrir parmi les déchets laissés par les soldats. Mais sinon, c’était surtout les rats qui étaient maîtres des lieux. Ils avaient peu de prédateurs et donc proliféraient. C’était pas les chevaux qui allaient chasser ces bestioles.

Taharka arriva enfin au réfectoire. Il y avait des tables en bois autour desquelles se rassemblaient des soldats selon leur affinité. Il vit des gens faire la queue pour aller chercher à manger. Le guerrier se mit derrière un des soldats qui le regarda surpris de l’allure du type. Après un peu d’attente, le guerrier eut enfin son plateau et devait maintenant chercher une table. Il passa devant plusieurs tables et les gens le regardaient comme s’ils ne voulaient qu’il s’installe. Il finit par voir une table au fond. Il s’y installa vu que personne ne voulait de lui. Il regardait les gens discuter, rire, un peu comme les repas qui se faisaient au sein de son clan. Tout ça lui manquait. Que ça soit les enfants écoutant les légendes, les exploits contées par les anciens, ou encore les potins sur les couples ou ridiculiser le chasseur ayant ramené le plus petit chevreuil.

Il regarda ce qu’ils avaient en nourriture et il grimaça. C’était quoi cette espèce de soupe qui ressemblait plus à du vomi de Titan-monture qu’à de la nourriture. Des légumes non-identifiés flottaient dans un liquide assez proche de la pisse d’un chameau. En accompagnement, un petit morceau de lard avec bien plus de gras que de viande, de quoi mettre le cafard. Le tout accompagné d’une boisson inconnue et d’un morceau de pain rassis. Ayant quand-même faim, Taharka commença son repas. Il mangeait ça parce qu’il avait faim et par respect pour les cuisiniers et parce que le gaspillage était très mal vu chez des gens ayant appris la valeur de ce qui les entouraient. La nourriture était fade, n’avait pas de goût. Le guerrier s’empressa de manger ce qui était considéré comme comestible au sein des Murs. Même les esclaves nomades étaient mieux nourris que ça.

Taharka quitta le réfectoire. Il avait encore faim tant cette nourriture était pas très nourrissante. Il allait devoir aller en forêt pour profiter de la nuit pour chercher de la nourriture. Avec un peu de chance, les écorces des arbres devaient grouiller de larves d’insectes comestibles et sûrement bien plus savoureuses et nutritives qu’un tel repas. Il se déplaça dans les couloirs d’un air penaud. Ces couloirs étaient sombres éclairés seulement avec la faible lueur de torches. Mais ils n’avaient pas le charme d’un ciel nocturne. Taharka plongé dans ses pensées ne fit pas attention à une personne qui arrivait en face pour lui rentrer dedans. L’homme jura dans sa langue. La personne qui l’avait bousculé était restée figée comme s’il elle avait fait une erreur. Taharka l’observait d’un air dubitatif. L’homme tourna autour de la personne qui l’avait bousculée. Il s’agissait d’une jeune femme aux cheveux bruns attachés en queue de cheval. Elle portait l’uniforme typique des soldats du Bataillon et surtout elle avait vraiment l’air gênée. Bon, c’est pas tout ça, mais le guerrier devait rejoindre Seze pour aller chercher à manger dans la forêt. Mais pour rejoindre l’extérieur, il ignorait qu’il allait dans la même direction que pour aller vers les bureaux des plus hauts gradés du Bataillon. Il se contenta de laisser le soldat comme si de rien était et continua son chemin en direction de l’extérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bright Shadow Rebirth :: ∆ Mur Rose :: Forêts :: Ancien QG du Bataillon-
Sauter vers: