[Finish] C'est par ici les alcooliques anonymes ?! ~Arunja Khan

 :: A votre disposition :: Fosse des présentations Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Arunja Khan
Garnison •• Soldat | Maître-chien
avatar
Missives : 85
Soldat depuis le : 18/06/2017
Vieillesse : 22
Dim 18 Juin - 12:46
Garnison
Khan Arunja


Nom : Khan
Prénom : Arunja
Genre : Masculin (ça voit pas ?!)
Orientation sexuelle : Hétérosexuel
Âge : 22
Lieu de naissance : Dans le souterrains
Statut/métier : Soldat/Maître-chien
Grade : Simple soldat
Feat. Arunja Khan | Création originale


   
Who I am

   
Vous voyez ce type qui est en train regarder les convois passer en buvant une bonne bière avec un chien amaigri affalé à ses pieds ?! Eh bien c’est Arn. Ce type, c’est un peu ces soldats paumés qui ont été assigné dans ce coin en sous-effectifs. Au vu de l’impuissance de son escouade face aux grosses pointures du coin, Arn s’est beaucoup ramolli et n’est plus vraiment motivée. C’est devenu ce genre de soldat réduit à secourir des chats coincés dans les arbres (et dieu sait qu’il déteste les chats, surtout le persan de la fille du maire, ce chat est une vraie peste, on le sauve et il remercie régulièrement avec ses griffes) et à aider des vielles à marcher où répondre à leurs plaintes de vol alors qu’elles ne retrouvent juste plus l’objet bien caché. Bref, on est bien loin de l’image rêvée du soldat.

Arn n’a jamais vu de Titan et y a jamais été confronté. Résultat, il a beaucoup perdu de ses acquis en l’art d’affronter des Titans, ce qui serait une catastrophe. D’autant plus que ce type est un vrai lâche, déjà qu’il n’ose pas lever le petit doigt sur les gangs, alors des Titans ce n’est pas vraiment la peine. C’est un défaitiste qui préfère se résigner plutôt que se battre. Donc au final, le quotidien d’Arn se résume à beaucoup d’ennui. Il passe donc ses journées à regarder les aller-venus des convois. Quand c’est pas ça, il va à l’auberge ou bien au bordel local afin de passer du bon temps. Il boit beaucoup aussi entretenant donc au passage la réputation de feignasses alcooliques qu’on attribue aux hommes de la Garnison.

L'honneur, il connait pas. le monde des souterrains, lui a appris à tricher. Arn est donc un amateur de triche et n'hésite pas à arnaquer des gens aux jeux afin d'arrondir ses fins de mois.

Le soldat est très lié à son compagnon canin avec qui il entretien une relation privilégiée. Le chien fait figure de confident.

Bon à savoir :
Arn est assigné dans un  village en bordure de route. Le but était de tenter d’enrayer les trafics illicites intenses liés à des gangs puissants. Son groupe collabore avec des soldats des Brigades Spéciales.

Il possède un chien de type malinois utile pour son boulot que ça soit pour pister les criminels ou rattraper les fuyards à pied.

Ses supérieurs sont tellement laxistes qu'ils disent rien quand il se ballade torse nu sous son uniforme. Et il a cette habitude étrange.~


Story of my life

Arn est né dans les souterrains d’une famille de potiers pauvres. La poterie malgré tout marchait dans les souterrains, car elle permettait d’avoir une vaisselle à très bas prix. Il passa les sept premières années de sa vie sans trop d’histoires. Il aidait pas mal à la maison et dans l’atelier. Les Titans, c’était totalement autre chose, il ignorait ces derniers, il habitait bien trop loin de Maria pour s’en inquiéter. L’enfant n’avait pas vraiment le temps de s’y intéresser. Il avait d’autres préoccupations comme aider sa famille à faire tourner la boutique ainsi qu’aux tâches domestiques.

L’enfant passa les douzes premières années de sa vie avec ce rythme de vie qui lui convenait plutôt bien. Certes, ce n’était pas vraiment une vie de rêve, mais il n’avait connu que ça et ne rêvait pas de plus. Au moins, il avait ses parents et était encore en vie. Mais ses parents atteints de l’arthrite finirent par ne plus pouvoir travailler. Ils rassemblèrent leurs maigres économies afin d’envoyer leur fils au sein de l’armée surtout pour qu’il ait un meilleur destin. Et c’est ainsi que l’adolescent fut envoyé à contrecoeur au camp d’entrainement de Maria. Il espérait grâce au salaire de soldat qu’il pourrait faire soigner ses parents et les sortir de cet endroit.

Dès le premier jour, c’était déjà serré pour rester à l’armée. Ils faisaient déjà le tri de ceux qui pourraient ou non continuer la formation. Arn était qu’un gosse des rues amaigri victime de conditions de vie difficiles. L’instructeur passa devant lui et fit la grimace devant l’adolescent typé indien venu des souterrains. Malgré l’uniforme qu’il devait porter comme tout le monde, on voyait parfaitement de quel milieu il provenait. D’ailleurs cet uniforme était la première vraie tenue que portait Arn. Depuis toujours, il s’habillait avec ce qu’il trouvait. Les vêtements étaient souvent des loques difformes et quelques fois il se contentait que d’un pagne. Pour lui, c’était rare d’avoir une telle tenue. Et à côté de lui, se trouvait un gamin très soigné et sous son uniforme, on pouvait voir des vêtements de qualités. Pas de doutes, ce type était issu d’un milieu aisé. Du moins son apparence et son attitude le laissait entrevoir. Le gars fixait le gosse des souterrains d’un air hautain. Arn apprit plus tard qu’il s’appelait Friedrich.

Arn eut beaucoup de chance qu’on le garde. Et le premier soir, il put goûter à son premier vrai repas. C’était pas vraiment le meilleur repas qu’il soit, mais quand on avait passé les douze ans dans la misère, c’était un festin. L’adolescent ne connaissait personne et n’osait pas vraiment s’incruster parmi des groupes déjà constitués. Il s’installa seul pour le repas. Lors du coucher, la chambre fut imposée et il fut contraint de dormir avec d’autres élèves. Les gens le regardaient avec mépris à cause de son origine. Mais il devait rester fort, pour ses parents, il s’endormit sans poser d’histoires.

Le lendemain, premier véritable jour d’entrainement. Il s’agissait d’une épreuve éliminatoire visant à voir la capacité à tenir en équilibre en tridimensionnalité. Arn réussi à passer le test, mais ce n’était qu’un début et ses instructeurs l’avaient prévenu qu’il allait en baver.

Une des preuves qu’il allait avoir beaucoup de difficultés fut pour l’équitation. Arn n’était jamais monté sur un cheval, il n’avait jamais eu les moyens de se payer un tel luxe. Et les gens comme lui étaient réellement désavantagés par cette discipline. Le garçon des souterrains avait réellement du mal à contrôler sa monture et accumula les chutes au point d’avoir mal partout le soir. De l’autre côté, le garçon de sang noble qui avait été à côté de lui le premier jour était extrêmement à l’aise sur une selle. En même temps, les nobles, eux, avaient accès à des chevaux. D’ailleurs ce gars était l’un des meilleurs de la promo. Et il avait décidé de faire d’Arn son souffre-douleur et de lui mettre des bâtons dans les roues car il était le seul de la promo venant des souterrains.

Les années passèrent. Entre temps, Arn maîtrisait de mieux en mieux la tridimensionnalité. Sans-être un expert, il arrivait à se débrouiller suffisamment pour ne pas se faire virer. Il finit par réussir l’examen final et à devenir soldat. Il était passé ric-rac, mais au moins il avait réussi. Il avait remarqué cependant que Friedrich  était arrivé troisième de sa promo, jugé très bon. Mais bon, Arn en avait rien à faire, peu de chance qu’il se retrouve au même endroit que lui. Maintenant, il devait choisir sciemment son corps d’armée. Les Brigades Spéciales ? Non, pas le niveau, c’est seulement les dix premiers qui peuvent y aller et Arn ayant réussi au ras des pâquerettes, même pas la peine. Le Bataillon d’Exploration ? Euh … non faut pas abuser, il n’y a que les tarés qui vont là-dedans. Reste la Garnison, c’est facile d’y entrer mais ensuite croisons les doigts afin de ne pas être assigné dans une zone proche du territoire des Titans. Et c’est là qu’il découvrit une section de la Garnison peu connue qui pourrait être son salut. Les maîtres-chien. Ces soldats traquaient les criminels à l’aide de compagnons canins. Ces derniers étaient inutiles contre des Titans, donc peu de chance d’être assigné dans un coint qui craint, et en plus ils demandaient aucun niveau particulier. Arn choisi donc cette section de la Garnison.

Arn et les soldats ayant choisi le poste de maître-chien de la Garnison furent envoyés dans un élevage fournissant l’armé en chiens. C’était le dernier élevage au sein des Murs, les chiens étant très peu utilisés. Les nouvelles recrues allaient recevoir leur compagnon canin. Les chiens étaient majoritairement de type berger belges, des bêtes parfaites pour des soldats. Une chose qui marqua Arn, c’était que le lieu d’élevage ne donnait pas tellement envie et ça se voyait que l’élevage des chiens n’était pas autant pris au sérieux que celui des chevaux. En même temps, c’est pas eux qui permettaient d’échapper à un Titan. Arn reçut un chiot pas très vieux qu’il allait devoir dresser pendant quelques semaines à la caserne proche de l’élevage. Arn se lia très vite à son chien. Cet animal était un confident, un être digne de confiance.

Quand Arn et son compagnon furent prêts, on les assigna dans divers régiments séparés. Arn fut envoyé dans un petit régiment au sein d’un village en bordure d’une route importante. Les soldats déjà présents étaient que trois de la Garnison et deux des Brigades Spéciales dont un officier qui commandait le tout. Arn était donc le dernier arrivé. Et à sa plus grande surprise, il retrouva Friedrich. Il était clairement déçu de voir ça. Ce gars allait encore l’écraser. L’officier qui était des Brigades Spéciales expliqua alors ce qu’il se passait ici. La zone était un lieu de trafic important, notamment de produits illicites comme des drogues ou des armes comme des équipements tridimensionnels destinés aux membres de gangs. L’officier ajouta que le lieu était dominé par des gangs très puissants et qu’ils devaient de suite baisser les bras, car ils ne feraient pas le poids et pas sûr que l’armée leur donne les moyens. Beaucoup de supérieurs des Brigades Spéciales étaient corrompus par les gangs et avaient des intérêts bien trop gros pour que le trafic soit enrayé. Donc les soldats étaient juste là pour faire genre qu’on mettait des soldats pour s’en charger. On assignait donc essentiellement des recrues et des soldats médiocres. Cependant, la présence de Friedrich était comme une erreur. D’ailleurs, les soldats logeaient dans des chambres d’auberge et pour le plus grand bonheur d’Arn. Heureusement que le chien était là pour qu’Arn puisse supporter.

Arn avait connu les gangs là d’où il venait. Dans les souterrains, ils étaient rois et mieux valait être sûr d’être en nombre et avoir l’appui de la population pour les vaincre. Et là, les conditions étaient loin d’être réunies. Les villageois n’avaient pas confiance en la puissance de ce petit groupe et Arn savait qu’ils ne feraient pas le poids et se rangea du côté de ses supérieurs de rester tranquille et de se contenter de régler les petits soucis de concernant pas les gangs. Mais Friedrich ne l’entendit pas de la sorte. Il était d’origine noble, bercé d’histoires de chevaliers héroïques, ou suicidaires selon Arn. Pourquoi ce type avait pas rejoint les Bataillons d’ailleurs. Il avait surtout un sens de la justice aigu. Un soir, Arn entendit des coups de feu. Quand il sorti en urgence de l’auberge vêtu seulement d’un pantalon usé et armé de son fusil, il retrouva ses supérieurs ayant éloigné les villageois venus voir ce qu’il se passait. Quand Arn réussi à passer pour voir la scène, il vit Friedrich étendu au sol dans une mare de sang. Il avait provoqué un gang et il s’était fait exécuté. Il n’avait pas obéit aux règles du jeu et en avait payé le prix. Cet instant ne fit que conforter Arn de rester dans ses positions. Les gangs ici étaient les maîtres et c’était à tous de se plier à ces règles. Ici, le courageux passe de vie à trépas, et seul le couard peut survivre dans ce monde.

Les années passèrent et lors du dix-huitième anniversaire d’Arn, un évènement tragique secoua son monde. Le Mur de Maria était tombé. Le jour même, cela changea pas grand-chose au quotidien du jeune homme. Il était même de ceux qui croyaient à la blague quand on leur annonça cela. Un Titan géant, plus haut que ces Murs ayant ouvert une brèche, et un Titan à armure. Et après on traite des gens comme Arn d’alcoolos. Mais les jours suivants, la route fut bien plus bombée que d’habitude. Des milliers réfugiés fuyant vers l’intérieur des Murs. Sur ces gens des regards terrifiés. Et des milliers de gens racontant tous le même témoignage. Arn resta tout de même sur ses positions. Une rumeur, même fausse se propage vite. Un de ses camarades fut envoyé pour porter de l’aide dans des camps de réfugiés. Il revint quelques semaines plus tard et il raconta la même chose. Et là, Arn ne pouvait plus vraiment douter. Il s’était bel et bien passé quelque chose.

Trois ans plus tard, alors que les blessures commençaient à cicatriser et que tout le monde reprenait le cours de sa vie. Un nouvel évènement brisa cette tranquilité. Le Titan Colossal avait encore frappé. C’était des membres d’une guilde de marchands qui avaient donné ce témoignage. Ces derniers venaient de Trost et ils avaient vu les Titans débarquer dans la ville. Ils avaient été résolus à faire passer les habitants avant de faire passer leur cargaison suite à l’intervention d’une jeune recrue qui avait eu l’audace de menacer le chef de leur guilde plutôt réputée. Désormais, la peur régnait au sein de ce coin pourtant si loin des Titans. Arn avait amplifié sa consommation d’alcool, convaincu qu’il serait inutile face à de tels monstres. Il n’arrivait pas à tenir tête à des gangs humains, alors des Titans. Il ne connaissait pas les Titans et désormais, cela allait-être un handicap.

Et pour pas arranger les choses, un des camarades d'Arn sachant lire raconta ce qu'il avait appris dans la dernière édition trois mois plus tard depuis les incidents de Trost. Deux Titans étaient apparus dans Stohess et s'étaient livrés bataille. Désormais, même à Sina on était plus du tout à l'abri. Nulle part on était à l'abri. Plutôt que de se préparer à une invasion prochaine, Arn avait déjà baissé les bras. Il n'arrivait pas à vaincre des gangs, alors comment pourrait-il vaincre des Titans ?

Eh, toi là !

Pseudo : Ikran
Âge : 22
Comment avez-vous découvert le forum ? : Je suis celle qui joue Taharka
Des questions/suggestions ? : Nope
Code du règlement : Sasha aime les patates, c'est évident
Petit mot pour la fin ? : Nope !


Code by Frosty Blue de never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Levi Ackerman
Bataillon d'Exploration •• Caporal-Chef
avatar
Missives : 769
Soldat depuis le : 03/04/2017
Vieillesse : 24
Localisation : Qui ça ?
Dim 18 Juin - 12:52
Rebienvenue, j'ai réparé le code. ~

Je te dis pas bon courage pour ta fiche, t'as l'air d'avoir fini xD J'attendrais simplement les images, le code du règlement, et ta confirmation que c'est terminé. o/
Revenir en haut Aller en bas
Arunja Khan
Garnison •• Soldat | Maître-chien
avatar
Missives : 85
Soldat depuis le : 18/06/2017
Vieillesse : 22
Dim 18 Juin - 12:59
Modifié ! Et fiche terminée !
Revenir en haut Aller en bas
Levi Ackerman
Bataillon d'Exploration •• Caporal-Chef
avatar
Missives : 769
Soldat depuis le : 03/04/2017
Vieillesse : 24
Localisation : Qui ça ?
Lun 19 Juin - 10:44
Tu as ma bénédiction Arun...
Ou presque.
Plop je passe. Donc du coup qu'est-ce que j'ai à dire sur ta fiche ? Qu'un indien dans la ville dans les souterrains il a des chances de se faire buter parce que c'est un étranger... Néanmoins comme il n'y a pas beaucoup d'étranger ça peut passer aha. xD C'est toi qui va raffler tous les étrangers en vrais /SBAF/ Après le caractère j'ai rien à dire, l'histoire non plus au final... Arn fait de la peine au début le pauvre quand il ne connaît rien à rien. Bref, c'est cool d'avoir un personnage comme ça, ça change ! Donc je te valide avec plaisir. ♥ Amuse-toi bien avec ce nouveau perso !

Donc je te laisse recenser ton avatar (www.), faire ton coin relation (www.)
et enfin, poster/répondre aux demandes de rp (www.) histoire de commencer à rp parmi nous !

Bon jeu parmi nous ! ♥
© YOU_COMPLETTE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» 24 HEURES DE LA NO FINISH LINE MONACO
» MONACO; 20-28/11/2010: No Finish Line
» un drill pour un beau finish
» [No Finish Line 2006] FOREST_Alex
» No Finish Line (du 15/11 au 23/11)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bright Shadow Rebirth :: A votre disposition :: Fosse des présentations-
Sauter vers: