Soldat Kallermann au rapport ! || Soued Kallermann

 :: A votre disposition :: Fosse des présentations Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Soued Kallermann
Garnison •• Soldate 1ère classe
avatar
Missives : 52
Soldat depuis le : 01/07/2017
Vieillesse : 23
Sam 1 Juil - 20:36
Garnison
Kallermann Soued


Nom : Kallermann
Prénom :  Soued
Genre : Femme
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Âge : 26 ans
Lieu de naissance : Sina
Statut/métier : Soldat
Grade : 1ère classe
Feat. Michiko Malandro | Michiko to Hatchin


Who I am

Soued est... Bruyante. Quand elle marche, rit ou parle simplement. Quand elle est contente on le sait, quand elle ne l'est pas aussi.

Et oubliez le cliché de la veuve en pleure, qui n'est que l'ombre d'elle-même. Soued est un véritable bourreau de travail. Elle se dévoue, corps et âme, pour sa brigade. Et bien qu'elle ait des manières un peu rustre et ne passe pas par quatre chemins pour exprimer son opinion, le soldat Kallermann est très assidue dans son travail.

Non pas pour qu'on énumère ses incroyables et pas des moindre qualités, bien que quelques compliments ou remerciement c'est pas de refus après avoir réparer l'équipement des supers scouts, hein.. Enfin là on s'éloigne du sujet. Son but est de faire tomber son gouvernement, venger la mort de son époux et leurs camarades.

Elle veut faire bouger les choses.....  Et ça elle le garde bien secret au fond de son p'tit coeur. Elle sait que c'est osé, dangereux même. Mais après toutes ces tragédies elle est persuadée de ne pas être la seule à avoir ce sentiment d'injustice.

Alors comme elle a l'habitude de mettre les pieds dans le plats, elle ne parle pas politique, de peur de se faire pincer. Mais ça ne l’empêche pas de s'exprimer, sur la coupe hideuse d'un de ses collègues, du dernier rencart d'un autre. Soued est une commère. Les ragots, les potins, tout ! Elle aime tout savoir. Elle dira que c'est une femme curieuse, ce n'est pas totalement vrai.

Bien sûr, qu'elle est curieuse. Apprendre de nouvelles choses, en découvrir d'autres,  ça lui plaît. Mais voilà, les petits secrets de voisinage c'est son péché mignon. Et elle en entend des choses, du drôle au terrifiant, que ce soit sur les civils ou l'armée. Et c'est surtout utile, parce que si les rumeurs sont fausses, elles ont toujours une part de vérité. Laquelle ? Ca c'est une autre question.

Bref ! Soued est une jeune femme qui laisse exploser ses sentiments. Assez lunatique, elle passera du rire au larme facilement. Elle est affective.... A sa manière. A coup railleries bien lourde et de claque derrière la tête, mais bon on s'y fait. Une chose est sûr c'est qu'elle a appris à rester optimiste. Il y a une solution pour tout sinon il n'y a pas de problème ! Simple non ?

Enfin toute cette vivacité ne vient pas d'une source inépuisable d'énergie, heureusement ! On la trouvera toujours en mouvement, une vraie tornade brune, mais quand elle prend un moment pour se reposer, elle s'endors profondément, n'importe où: un canapé, une chaise, sous une table, sur un cheval...  N'importe où.

Il faut qu'elle ait l'esprit occupé, sinon elle deviendrait parano à penser qu'on la soupçonne de comploter ou bien elle se noierait à nouveau dans une grande tristesse.

La métisse a connu l'amour. Le grand amour. Celui qui vous fait tout oublier, les problèmes, vos erreurs passés et même la peur. Les années qu'elle a vécues avec son défunt époux étaient un véritable bonheur. Ils n'étaient pas bien riche, mais avec lui elle se sentait en sécurité, forte et invincible. Avec lui, elle pouvait tenir tête à toutes ces mégères qui la critiquaient sur son ancienne activité. Avec lui tout espoir était parti ....
Elle a mis des semaines, des mois, avant d'arrêter de pleurer, de ne plus avoir l'idée de le rejoindre. Elle avait été au plus bas. Tantôt à s'arracher les cheveux en détruisant les peu de meubles qu'ils avaient eu,
tantôt en pleurant en serrant un vieux morceau de tissus qui avait encore son odeur. Si elle aurait pu vendre son âme pour le récupérer, elle l'aurait fait sans hésiter. Soued commençait à devenir folle. Et puis, grâce au soutient et à la patience de ses collègues, elle avait moins de crise d'hystérie, moins de larme, elle commençait même à retrouver de l'appétit. D'une ombre elle était redevenue soldat. C'est pour cela qu'elle est autant dévouée à la garnison, elle veut les remercier de ne pas l'avoir laissée tombée.

Même si elle va beaucoup mieux et a fait son deuil maintenant,  elle a toujours un petit pincement au coeur quand on l'appelle par son nom, quand elle prononce le prénom de "Hans" sa gorge se serre. La jeune femme a toujours des papillons dans le ventre quand elle repense à ses mots, ses caresses, ses baisers. Ses yeux brillent quand elle parle de lui et ses aventures. Elle en est toujours amoureuse... Et c'est pour cela qu'elle a décider de vivre pour deux à présent.

Story of my life

Aussi loin dont elle puisse se souvenir, Soued a toujours vécu au bordel de la ville souterraine. Personne ne sait qui sont ses parents. Si elle avait été la fille d'une des prostituées ou l'enfant d'un jeune couple qui n'assumaient pas d'avoir commis le péché de chair. En réalité Soued est là fille illégitime d'un noble et d'une servante de Sina. Si monsieur était de sang noble et blanc comme un linge, il n'avait pas d'enfant avec son épouse, qui malgré les amants n'arrivait pas être en cloque. Si la maîtresse des lieux voulait qu'on pende haut et court la servante qui avait pris sa place dans le lit de son époux, cette grossesse pourrais éviter à cette grande dame de finir répudier à défaut de donner d'héritier à son époux. Manque de peau pour le trios volage le bébé était une fille et en plus à la peau foncé ! Personne ne voulait mettre fin aux jour d'un nouveau née et la maitresse des lieux ne voulait surtout pas que son potentiel héritage aille à une bâtarde. La noble avait grassement payé un membre de la brigade pour se débarrasser du bébé. Le soldat posa le bambin devant une porte de la ville souterraine, pendant que la servante pleurait son bébé disparu dans les bras de son mari cocu qui ne s'imaginait cet enfant avoir un autre père.

Enfin bref, ce petit bébé, que personne ne veut, est là, au pied du bordel. Soit ! Ça fera une bouche en plus à nourrir, mais sa peau bronzé pourrait en attirer plus d'un à la recherche d'exotisme.

Après avoir été ballottée de bras en bras pendant des mois sous différents nom comme: "le truc", "marmot","le charbon" et autres appellations tout aussi gaies, cette petite fille eut le droit à un prénom: Soued.

La petite commence à grandir et à défaut d'intéresser les hommes, par son manque de formes on l'envoie faire les courses. Alors jusqu'à ses treize ans la gamine s'amusait à : voler, faire des farces, à vivre comme une enfant "normal" selon elle. La petite vivait dans la misère et la saleté, mais elle n'était pas seule. Elle avait un foyer avec pleins de soeurs, qu'elle appréciait plus ou moins. Même si elle se prenait souvent de belles corrections par certaine, c'est ça de ne pas avoir sa langue dans sa poche, Soued s'estimait chanceuse. De ses pupilles noires, elle n'avait pas vu de personnes qui avait un train de vie réellement meilleur par rapport au sien. La plupart des enfants, ici, étaient seuls, malades, affamés. Soued se contentait de ce qu'elle avait et ça lui suffisait amplement.

Treize ans atteint, la gazelle s'était révélée être rentable. Si ses débuts dans le métier avaient été difficiles, au fil des clients, elle s'était faite à l'idée. C'était dégradant et un mauvais moment à passer, mais elle se dit qu'il y avait pire. Même si elle n'était qu'une fille de joie, elle avait un toit et à manger. Même si elle venait à se battre avec d'autres filles, à cause d'un client volé, ça l'avait rendu plus habile et surtout plus sournoise pour les combats. Et même si les clients peuvent être de véritables monstres et vous rouent de coups ça forgeait le caractère. Soued s'efforçait à rester positive. Après tout elle n'était pas à plaindre ! A elle, personne n'est venue lui parlé d'un monde meilleur ! Tout le monde cherchait à passer ces escaliers, mais est-ce vraiment une bonne chose ? Et si ces titans existent vraiment alors il valait mieux rester à l'abris sous terre, non ?

Elle parvenait à se convaincre ainsi. Mais sa vision allait changer.

La petite avait bien grandi, seize printemps à son actif. Ce petit bout de femme souriante préparait sa chambre pour accueillir un client particulier, un habitué à vrai dire. Un jeune homme pratiquement la vingtaine, une belle carrure, de beau cheveux blond ébouriffé, des yeux d'un bleu si perçant qu'ils vous mettent mal à l'aise quand il vous regarde.

Hans Kallermann était un soldat de l'unité d'exploration et un noble de Sina. Un soir, un de ses équipiers s'était mis en tête de leur faire oublier leur dernière mission. Et c'est sans grande conviction que ses camarades et lui suivirent le troubadour de la bande. Il les avait amenés au bordel parce que :"Seule une femme peut nous guérir". Hans n'était pas du genre à se soucier de son statut, ou du regard des autres plus simplement. Il se considérait comme un homme libre, c'est pour cela qu'il s'était engagé dans l'unité d'exploration et il était curieux c'est pour cela qu'il passa la nuit avec Soued.

Si habituellement, les clients de la brune font se qu'ils ont à faire et réclament des compliments sur leur performance hors norme. Hans, non. Il l'interrogeait sur sa vie, sa famille, les origines que pouvait avoir son nom en faisant des hypothèses qui pourrait presque le faire passer pour un hérétique. Soued se prêta au jeu en répondant à ses questions lui en posant en retour sur la vie la-haut, ce qu'il y a au delà du mur, ses missions, ses rêves. La chocolat était fascinée par tant de savoir et de courage, lui avait retrouvé un moment de paix et de sérénité avec ce petit bout de femme.

Hans passa toute sa permission avec elle. Les deux jeunes gens débordaient d'amour l'un envers l'autre. Ils vivaient heureux dans leur bulle au milieux de toute cette misère qui les entouraient sous terre.

Jusqu'à ce que Hans fasse sa demande. C'était quelques jours après leur rencontre. Soued accepta sans hésiter, c'était lui et pas un autre. Son statut de noble et l'argent de son père lui ont permis de payer un passeport à sa belle.

Soued senti pour la première fois de sa vie la chaleur du soleil sur sa peau. Elle avait encore du mal à ouvrir les yeux éblouie par tant de lumière. De nouvelles odeurs arrivèrent à ses narines. Elle venait de comprendre qu'après tout ce temps, elle était en fait passé à côté de la vie. Que vivre c'était ça, des couleurs, du vent, la chaleur des rayons, des ruisseaux et comme une enfant dans une confiserie elle commença à s'agitait en tenant la main de son sauveur, s'émerveillant de tout ce qu'elle pouvait voir ce qui amusait le blond.

Après avoir acheté quelques toilettes et manger, les deux jeunes gens allèrent à la rencontré de la famille de monsieur. La visite fût de courte durée. Le père qui n'avait toujours pas accepté que son fils ne reprenne pas les affaires familiales, pire qu'il fasse parti du bataillon d'exploration et maintenant ce bon à rien a osé amener une fille de petite vertus sous son toit et la présenter comme sa femme. S'en était trop pour le patriarche et sa famille.

Quant à Hans, il ne s'attendait à ce qu'on leur déroule le tapis rouge, mais certainement pas cet accueil. Il n'avait plus mis un pied à l'intérieur du mur Sina après ça. Le couple avait construit leur foyer au district de Shingashina. Un an s'ecoula avec son lot de joie et de peine. Soued courrait la peur au ventre quand l'unité d'exploration revenait. Hans était toujours revenu parfois gravement blessé, mais il revenait. A son retour, cet homme, si fier, avait les traits tiraient, la fatigue et la déception pouvait se lire sur son visage, mais il se retint de sourire à chaque fois qu'il voyait la tête de sa petite épouse, par respect pour ceux qui ne se verraient plus.

- "Je veux faire partie du bataillon d'exploration."

Hans recracha sa soupe, manquant de s'étouffer face à l'annonce des plus naturels de Soeud, dix-sept ans à l'epoque, qui elle, ne s'était pas arrêtée de manger.

- "Hors de question."
- "Ce n'était pas une question !"
- " Et ce n'est pas un conseil que j'te donne non plus. C'est trop dangereux ! Pourquoi tu veux y aller d'abord ?!"
- "Je veux voir ce qui se passe de l'autre côté et je veux rester avec toi ! En plus j'me sens inutile ici je ne parle qu'avec les moutons."

Hans rigola à sa dernière remarque ce qui énerva encore plus la brune qui lui jeta tout ce qu'elle avait sous la mains en hurlant de plus belle. Le jeune homme savait que sa femme était mise à part à cause de son passé. Les femmes restaient méfiantes à son égard. Et allez savoir qui leur a mis en tête que son épouse voudrait séduire leur mari. Soued avait pris bien plus d'assurance maintenant, elle voulait conquérir le monde, comme lui. Allez savoir si cette idée lui est venue à cause de l'amour ou une véritable envie de découvrir le vrai monde, comme elle l'appelle, mais les tourtereaux partageaient le même point de vue: le monde est trop vaste et intéressant pour rester entre ces murs.

- "Et si tu faisais partie de la garnison ?"
- "Hum ?"
- "Tu serais utile et comme ça si jamais tu tombes enceinte tu n'auras pas à choisir entre le travail et le bébé !"

Il venait de marquer un point. Soued essayait désespérément de tomber enceinte, mais rien. Ce n'était pas faute de prendre les vieux remède de grand mère pour y arriver. Mais c'était un mal pour un bien au final. Bébé allait attendre.

La demoiselle en bava durant trois longues années. N'ayant pas de don particulier, elle se donnait plus que les autres, le fait qu'elle laissait ses sentiments prendre le dessus sur son raisonnement l'handicapait grandement, mais son travail avait tout de même porté ses fruits. Du haut de ses vingt ans elle n'était plus la prostitué parmi les jeunes recrues, avec sa douzième place elle avait pu rejoindre l'unité de garnison et était devenue un soldat à part entière.

La vie avait continué les deux jeunes gens se retrouvèrent, enfin. Hans avait enchaîné les missions pour pallier le manque de sa femme. Ce qu'il lui a valu de belles balafres sur le corps et le visage, mais ils s'étaient retrouvés c'était tout ce qui compté.

Pendant que le blond était au QG pour régler des papiers, la brune portait fièrement son uniforme depuis un an déjà et se pavaner presque dans les rues de Shingashina. La demoiselle allait rejoindre son équipe, quand il apparut. Sa tête dépassant le mur Maria ne présager que le début de la fin. D'abord un instant de flottement, puis le chaos. Soued essayait de diriger les habitants du mieux qu'elle le pouvait, mais partout où elle regardait il n'y avait que la mort. Elle vit des titans assez loin d'elle et son corps tremblait : elle était morte de peur. Ce n'était pas comme à l'entraînement, ceux-ci étaient réels, il dévorait des humains sous ses yeux. Elle n'arrivait plus à bouger et venait de se faire repérer. Et comme par instinct de survie elle réussi à utiliser son équipement pour s'enfuir. La jeune recrue parvint tout de même à rejoindre son équipe avant la fermeture de la porte.

Après ce jour, Soued comprenait mieux pourquoi Hans ne voulait pas qu'elle le rejoigne. Elle n'avait pas l'étoffe d'un soldat du bataillon d'exploration, mais elle se promit de ne plus jamais fuir comme une lâche.

Les retrouvailles furent courtes et amer. Hans était appelé pour la reconquête du mur Maria. Les au revoir ressemblaient à des adieux. Hans ne revint pas cette fois-ci.

Soued avait perdu l'amour de sa vie, il avait été son sauveur, son mentor. Celui qui lui avait donné la chance d'être quelqu'un et de donner un réel sens à sa vie. Elle n'avait pas pu porter son enfant, elle était sur qu'il lui aurait ressemblait fier, courageux, une jolie tête blonde. Mais non. Il y avait ni enfant, ni Hans. Quelques semaines après la première attaque du haut de ses vingt-et-un an Soued s'était retrouvée seule, veuve. Après de longues semaines, mois même, à se morfondre, à en vouloir aux titans d'exister, aux gouvernements d'avoir envoyer toutes ces personnes à l'abattoir, à elle-même de n'avoir rien pu faire. Elle se réveilla. Soued était vivante et bien décidée à vivre. Elle vivra pour deux à présent. Elle vengera la mort de son époux, de ses compagnons décédés par ces abominations et fera son nécessaire pour que ceux qui vivent sur la mort et la misère des autres paie, mais ça elle le garde pour elle.

Depuis ce jour, Soued se donne corps et âme pour son unité, se jurant de ne plus trembler devant un titan, mais d'agir quoique cela lui coûte. Ses efforts furent remarquées et à vingt-cinq ans on la considérée comme digne de confiance au sein de la garnison.

L'année suivante, le titan colossal réapparut. Très peu d'hommes qui se trouvaient sur le terrain revinrent. Soued avait perdu toute son équipe ils n'étaient que quelques rescapés à revenir. Mais la guerre n'était pas finie.

Si aujourd'hui la bataille de Trost à été gagné grâce à un titan, la demoiselle reste sceptique sur la volonté de ce drôle d'être mi-homme mi-titan. Peut-être qu'il n'est pas le seul être à pouvoir se transformer et si un nous a sauvé tous ne le souhaitent pas. Et l'attaque du Titan Féminin en est la preuve.

Bref la voilà dans le plus grand flou plus méfiante que jamais.

Eh, toi là !

Pseudo: So'
Âge :22ans
Comment avez-vous découvert le forum ?: En me baladant de partenariat en partenariat et hop me voila
Des questions/suggestions ? : Nada
Code du règlement: Ok ~
Petit mot pour la fin ?: Je suis nulle en graph' donc si une âme charitable souhaite faire un don >ô>

Code by Frosty Blue de never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Taharka
Civil
avatar
Missives : 170
Soldat depuis le : 18/04/2017
Vieillesse : 22
Localisation : En train de se saouler dans un coin
Sam 1 Juil - 20:46
Bienvenue sur le forum ! Bonne chance pour la suite de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Levi Ackerman
Bataillon d'Exploration •• Caporal-Chef
avatar
Missives : 769
Soldat depuis le : 03/04/2017
Vieillesse : 24
Localisation : Qui ça ?
Sam 1 Juil - 20:56
Plop miss ! Bienvenue sur le forum. ^^

Content de voir une nouvelle tête, surtout qui va dans la Garnison. *-*

Comme tu as fini ta fiche, je pense passer dans la soirée ou cette nuit, sinon demain ! Et j'essaierais de te bricoler un avatar également au passage. ;D J'attends juste le code du règlement. o/

En attendant, amuse-toi bien parmi nous et hésite pas à passer sur la CB. <3
Revenir en haut Aller en bas
Soued Kallermann
Garnison •• Soldate 1ère classe
avatar
Missives : 52
Soldat depuis le : 01/07/2017
Vieillesse : 23
Sam 1 Juil - 21:19
Huhu ~

Merci pour votre accueil !

Pas de soucis je viens de remplir le code mais j'avoue que ça m'a un peu embrouillé de passer à in règlement à l'autre @.@ du coup je sais pas si c'est le bon >ô>

Et merci d'avoir répondu à mon appel de vava *pose dramatique *
Revenir en haut Aller en bas
Joshka Everhart
Brigades Spéciales •• Caporal
avatar
Missives : 79
Soldat depuis le : 15/05/2017
Vieillesse : 21
Sam 1 Juil - 21:32
Même si déjà dit sur la CB bienvenue parmi nous Huhu bah alors ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Missives : 150
Soldat depuis le : 10/06/2017
Vieillesse : 24
Dim 2 Juil - 0:04
Pouet, je passe donc !

Alors dans l'ensemble je n'ai rien à dire, j'aime beaucoup la miss ! Néanmoins, quelque chose me dérange. C'est sa couleur de peau. Alors après Sara, j'ai dit que je n'acceptais plus les peaux à tendance mat/noire. Comme je ne l'ai pas précisé avant, je laisse passer. xD Mais tu seras la dernière, vu que ça reste une population rare, comme les asiatiques.

Néanmoins ce que je vais te demander de changer, c'est qu'il faudrait qu'elle soit née hors des souterrains. Parce que généralement ils sont tous pâles comme des cachets d'aspirine. En revanche, rien ne l'empêche d'être emmenée après dans les souterrains très jeune. C'est pour justifier sa peau mat, qu'elle soit née à l'extérieur, parce que si tous les mat/noirs viennent des souterrains, y commence à avoir un souci tu vois ?

Donc je te laisse changer ce petit détail et je te validerais avec plaisir. <3
Revenir en haut Aller en bas
Soued Kallermann
Garnison •• Soldate 1ère classe
avatar
Missives : 52
Soldat depuis le : 01/07/2017
Vieillesse : 23
Dim 2 Juil - 0:29
Alors j'ai apporté les modifications dans le premier paragraphe :
Aussi loin dont elle puisse se souvenir, Soued a toujours vécu au bordel de la ville souterraine. Personne ne sait qui sont ses parents. Si elle avait été la fille d'une des prostituées ou l'enfant d'un jeune couple qui n'assumaient pas d'avoir commis le péché de chair. En réalité Soued est là fille illégitime d'un noble et d'une servante de Sina. Si monsieur était de sang noble et blanc comme un linge, il n'avait pas d'enfant avec son épouse, qui malgré les amants n'arrivait pas être en cloque. Si la maîtresse des lieux voulait qu'on pende haut et court la servante qui avait pris sa place dans le lit de son époux, cette grossesse pourrais éviter à cette grande dame de finir répudier à défaut de donner d'héritier à son époux. Manque de peau pour le trios volage le bébé était une fille et en plus à la peau foncé ! Personne ne voulait mettre fin aux jour d'un nouveau née et la maitresse des lieux ne voulait surtout pas que son potentiel héritage aille à une bâtarde. La noble avait grassement payé un membre de la brigade pour se débarrasser du bébé. Le soldat posa le bambin devant une porte de la ville souterraine, pendant que la servante pleurait son bébé disparu dans les bras de son mari cocu qui ne s'imaginait cet enfant avoir un autre père.

Et encore merci pour le vava il est So class !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Missives : 150
Soldat depuis le : 10/06/2017
Vieillesse : 24
Dim 2 Juil - 10:31
C'est parfait ! Trop d'amour

Et content que l'ava te plaise miss. ^^

Tu as ma bénédiction...
Ou presque.
Donc j'ai déjà tout dit dans mon post précédant, le paragraphe changé me convient tout à fait, donc je te valide avec plaisir !

Donc je te laisse recenser ton avatar (www.), faire ton coin relation (www.)
et enfin, poster/répondre aux demandes de rp (www.) histoire de commencer à rp parmi nous !

Bon jeu parmi nous ! ♥️
©️ YOU_COMPLETTE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Position de la téte par rapport à la balle ..
» indicateur de rapport de vitesse
» evolution du rapport Yen Euro
» Augmenter le Rapport volumétrique sur un cleon
» Indicateur de rapport Acumen DG8

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bright Shadow Rebirth :: A votre disposition :: Fosse des présentations-
Sauter vers: