Erwin Smith
Bataillon d'Exploration •• Commandant
avatar
Missives : 369
Soldat depuis le : 07/05/2017
Vieillesse : 35
Localisation : Dans son bureau... ou dans ses quartiers... Mais essayez le bureau d'abord.
Sam 8 Juil - 16:25

" />

) center center; background-size:100%">
'' They were all slaves to something. ”


Chandail noir, chaussures tout aussi noires et pantalon gris, Erwin sortait rarement de ses quartiers sans ses harnais et encore plus rarement sans sa veste du Bataillon.
Il descendit les trois étages qui le séparait du hall, d’un pas vif et régulier, presque trop vite pour être repéré, avant de sortir dans la cour, s’arrêtant seulement pour s’habituer à la luminosité.
Les paupières mi-closes, il mit une main sur ses yeux trop bleus avant de saluer les gardes sans cérémonie.
Il reprit sa marche pour se diriger machinalement vers la cour, les mains dans les poches.
Nonchalant.
Erwin était nonchalant.
Les derniers jours avaient été éprouvants pour tout le monde. Il avait besoin de temps, d’une pause.
Juste le temps de tout remettre en perspective.

Ses yeux scrutaient chacune des personnes qui s’exerçaient devant lui, cherchant minutieusement un trait distinctif qui l’avertirait de la présence de l’androgyne à tête blonde qu’il était venu chercher.
Tête brune ici.
Tête rousse là-bas.
Il avait fini par attendre qu’ils aient terminé leur session afin d’éviter de les déranger, perdu dans l’observation de ses soldats à l’œuvre.
Il tira ses mains de ses poches avant de croiser les bras, perplexe.
Il pouvait reconnaître chaque style, chaque mouvement par habitude.
Depuis combien de temps n’était-il pas descendu parmi les siens pour un entraînement en bonne et due forme? Pas une course avant le réveil ou des exercices pendant le repas du soir.
Il fronça les sourcils, las.
Même Stranger devait se mourir d’ennui.

Les voix des chefs d’escouade retentirent dans toute la cour.
ils avaient fini, mais avant que la foule ne se disperse, Erwin s’était approché d’eux avant d’attraper l’éclat doré de quelques mèches et une forme familière.

« Nanaba! »

Son ton ferme attrapa l’attention de plusieurs soldats au passage tandis qu’il traversait le terrain d’entraînement pour les rejoindre.
Il reçut l’ensemble des soldats au garde à vous, les reposant de leurs devoirs pour la seule et bonne raison qu’il se présentait non pas par obligation militaire, mais pour besoins civils… Ce à quoi, il n’eut de réponse que les regards stupéfaits des cadets et le grognement ricaneur des vétérans qui lui tapèrent l’épaule au passage.

Erwim sans son uniforme signifiait une chose : les emplettes du mois.
Normalement, la corvée de l’accompagner en ville revenait systématiquement à Levi… Toutefois, il y avait de rares exceptions où ce dernier était ailleurs : en train de gardienner un gamin de quinze ans avec des troubles colériques, gamin avec des troubles colériques qui était également un titan d’approximativement quinze pieds de haut.
Cette situation étant d’actualité, Erwin avait choisi la compagnie à la solitude et comme Hanji était excitée à chaque fois qu’ils allaient quelque part , que Moblit Berner passait son temps à s’inquiéter pour Hanji  et que Mike était en convalescence suite à un bref accident de cheval,  Nanaba était le choix idéal.. Et surtout le choix le plus logique. Il n’avait certainement pas envie de demander à n’importe quel soldat de l’accompagner pour plusieurs raisons.
La principale était surtout les motifs de ces emplettes. Depuis près de quinze ans, Erwin profitait de ces escapades et pour prendre des nouvelles sur ce qui se passait dans les alentours, mais aussi pour acquérir quelques objets que le gouvernement refusait de leur allouer.
Le meilleur moyen pour obtenir quelque chose, c’était sans doute de se salir un peu les mains pour les acquérir.

Avec quelques bons contacts, un compagnon de confiance et une somme nécessaire, Erwin arrivait souvent à trouver des outils pour Hanji, principalement, ou des médicaments bon marchés, des herbes pour l’infirmerie, des épices pour les cuisiniers, des vêtements de rechange, s’il avait de la chance, du thé pour Levi, une bonne bouteille pour Moblit ; c’était peu, mais c’était un devoir qu’il se faisait pour tenter de rendre la vie à la caserne moins restrictives.

Il savait que leur budget était le plus serré et surtout le plus difficilement renouvelable, c’était sans doute pour cette raison qu’il faisait de ces commandes des achats personnels sans en tenir les comptes.
La seule trace qu’il y aurait derrière eux, c’était les marchands et leur loyauté ne dépendant que de l’admiration ou le mépris qu’ils entretenaient pour le Commandant de la Survey Corps .

Il attendit que sa cadette s’approche un peu plus avant d’effacer son air sérieux pour une mine plus affectueuse, presque fraternelle.

« J’aimerais grandement avoir ta compagnie pour quelques heures à Trost, je suppose qu’une légère permission te plairait? »

C’était une demande presque amusée, qui, sans doute devait mettre les plus jeunes des soldats mal à l’aise.
Ceux qui avaient connu Erwin avant son titre de Commandant connaissaient l’homme.
Ceux qui étaient venus après n’y voyaient que le titre.  


© 2981 12289 0

______________________________


“Someone who cannot abandon everything
cannot achieve anything.”  
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Le Stip tease d'une blonde.....
» RE BLONDE vs autoroute
» blague de blonde mdr
» Humour : que fait une blonde...
» Cisou qui va enfin pouvoir coucher sa blonde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bright Shadow Rebirth :: † C'est le Laridé du poulet, dansez, dansez si vous l'pouvez ! :: ✘ Archives :: ❝ Rp-
Sauter vers: